01   Dans les prochains jours, passer un examen de prévention de santé ...

Les soixante-cinq ans approchent à grand pas.

J'ai atteint, avec une mini période de travail agricole (deux semaines en vendanges), un emploi de postier en Allemagne à vingt ans, qui n'est éventuellement pas comptabilisé, mes deux trimestres de stage en derniére années d'études d'ingénieur, mon chômage avant mon service miltaire, passé en tant que seconde classe, puis de première sur le Plateau d'Albion, à côté des silos des missiles français, de presque trente-huit ans dans la même entreprise, avant d'être licencié, avec six mois de préavis non effectué, puis de neuf mois inscrit, mais sans aucun espoir de trouver un quelconque emploi, à pôle emploi ... mes cent-soixante-cinq trimestres d'activité ...

Me voici à la retraite depuis le 1er avril 2018, retraite non encore effective, dans les faits et un versement mensuel, pour l'assurance retraite et les organismes complémentaires, car deux dossiers, pour le même futur retraité avaient été ouverts. Je n'ai pas grand moral, car, depuis des mois :

- de l'hyper tension,

- des traces sanguines dans les selles,

- des douleurs sous le coeur (ulcères à l'estomac ou autres ...),

- un ligament coupé au niveau du coude droit depuis décembre 2016,

- la mémoire qui flanche ...

 

Il me faut donc prévoir un examen de santé, qui me dira -ou non- mon espérance de vie et si j'aurai le temps d'écrire et de réaliser la majorité de ces nonante-neuf aspirations ...